Formation à la licence

Formation à la licence Radioamateur

Fort de son expérience depuis plus de dix années de cours, et plus d’une trentaines  de radioamateurs formés, l’association des Radioamateurs et Écouteurs du Toulois et des Environs (ARETE) vous propose une formation pour :

Préparer l’examen visant à l’obtention du certificat d’opérateur des services d’amateur.

Où ? Quand? et Comment cette formation ?

Ou : 2 rue de la croix sainte Anne 54840 Gondreville, la salle du radio-club F8KGZ située dans le bâtiment préfabriqué a coté de l’école maternelle.

Quand : chaque lundi de chaque mois à partir de 20h15 sauf pendant les vacances.

Comment : Avec une confiance réciproque entre les élèves et le formateur dans un très bon état d’esprit.

Entre chaque séance de formation vous pourrez contacter le formateur par courriel à l’adresse suivante : formation@f8kgz.fr il répondra a vos questions.

Modalités : être membre de l’association ARETE  soit une cotisation de 20€, pour la saison.

LA LICENCE ( certificat d’opérateur HAREC)
(harmonised amateur radio examination certificat)

licence radioamateur donne l’ accès a toutes les bandes allouées au service amateur puissance voir la réglementation.

Quel est le programme

Pour voir le détail de l’examen, nous vous invitons à visiter les pages formation sur le site du REF-UNION

Comme son nom l’indique le détail du programme peut s’avérer impressionnant car très détaillé justement…Cependant, il faut savoir que la majeure partie des questions posées à l’examen portent sur des notions simples et fondamentales d’électricité.

Se présenter a l’examen

l’épreuve de “réglementation” d’une part et de” technique” d’autre part se déroule sur un ordinateur à partir d’un navigateur Internet et se présente sous la forme de question a choix multiples (QCM).

Les candidats sont invités a se présenter munis de leur convocation et d’une pièce d’identité à l’adresse et à l’heure qu’il leur sont précisées sur leur convocation.

Comment se déroule cet examen

L’examen se déroule individuellement dans un centre d’examen de (l’ANFR) il en existe un a Nancy. Il se présente sous forme d’un QCM (questionnaire à choix multiples) deux parties la réglementation puis la technique.

  • Une première partie de 15 minutes porte sur la réglementation  et comporte 20 questions sur la réglementation des radiocommunications et les conditions de mise en œuvre des installations des services d’amateur. pour cette partie 10 bonnes réponses seront nécessaires pour l’obtention de la partie réglementation. Voici un exemple de question :

Comment s’épelle la lettre V ?

Réponse A=Violette    Réponse B=Vincent    Réponse C=Victor    Réponse D=Violon.

La bonne réponse est C –Victor

  • La seconde partie se déroule en 30 minutes et se compose de 20 questions sur la technique de l’électricité et de la radioélectricité. Pour cette partie 10 réponses correcte seront nécessaires pour l’obtention de la partie technique .Voici un exemple de question :

Quelle est la quantité d’électricité dans un condensateur de 1 microfarad traversé par un courant de 10 volts ?

Réponse A=10microcoulombs Réponse, B=10 ampères, Réponse C=10 microampères Réponse D=0,1 coulomb.

La bonne réponse est A – Q=C x U   = » 1mf x 10 V = 10 micro coulombs

 

QCM : une bonne réponse rapporte 3 points. Une mauvaise réponse est considérée comme une non réponse auquel il faut ajouter moins 1 point ce qui fait moins 4. Si on ne connaît pas la réponse, ou si l’on n’en est pas certain, on peut passer la question et y revenir plus tard.On peut aussi s’abstenir de répondre, dans ce cas vous marquez 0 point

  • La réussite au deux parties (réglementation et technique) vous donne le certificat d’opérateur, ce  qui vous donne le droit de demander a l’administration un indicatif pour pouvoir  rentrer dans le monde des radioamateurs et utiliser les bandes de fréquences misent a leur dispositions.
  • si le candidat a obtenue une note d’ au moins 10/20  a l’une des deux épreuves, mais qu’il n’a pas cependant pas réussi l’intégralité de l’examen, il conserve pendant un an le bénéfice de celle-ci .

un candidat qui a échoué en partie ou totalement ne peut se représenter aux épreuves qu’après un délais de deux mois.

 

Comments are closed.